Habitat Participatif : nouveaux partenariats, nouvelles coopérations.

extrait_affiche_hpo02

extrait_affiche_hpoLe programme d’action HPO, Habitat Participatif Ouest, s’est donné pour objectif de « faire le lien entre dynamiques citoyennes et politiques publiques », afin de provoquer un changement d’échelle pour l’habitat participatif dans nos régions. Dans ce cadre, ce réseau organise une journée de travail pour explorer com
ment les organismes HLM et coopératifs peuvent accompagner des initiatives citoyennes, facilitant ainsi l’accès à tou(te)es, bien au-delà des pionniers.

Déjà plusieurs réalisations appuyées par des promoteurs coopératifs et HLM ont vu le jour en Bretagne. Cette tendance s’accélère, avec la multiplication et la diversification des initiatives. Il est donc temps de faire le point et à partir des constats, d’envisager de nouvelles collaborations.

Il est déjà acquis que ces partenariats sécurisent les collectivités territoriales, maîtres du foncier, ainsi que les organismes prêteurs, facilitant ainsi la concrétisation de projets. Ils sécurisent ainsi les groupes, qui peuvent aussi, s’ils le souhaitent, déléguer la maîtrise d’ouvrage et bénéficier d’une assistance technique très importante. Reste à trouver des solutions pouvant faciliter l’accès à l’habitat participatif à un plus large public encore, au delà des pionniers et d’un public qui aurait déjà la possibilité d’une accession à la propriété privée dans le cadre du marché de l’immobilier.

Les organismes HLM sont eux confrontés à des difficultés, de financement, de commercialisation et de gestion. Ils réfléchissent à des solutions, dont certaines pourraient bien venir du mouvement de l’habitat participatif.

Comment articuler les actions de ces différents acteurs en préservant leurs missions et leurs spécificités ? D’un côté le participatif, le partage d’espace communs, la solidarité de voisinage ne doivent devenir ni des injonctions, ni des limites : l’essentiel à préserver pour les habitants est qu’ils deviennent et restent acteurs de leur habitat dans l’acte de construire et d’assurer la pérennité de leur projet, tant pour leurs bonnes relations de voisinages que pour l’aspect financier. De l’autre, la mission principale des bailleurs sociaux, dans un cadre contraint, est de permettre l’accès à tous à un logement. Il s’agit donc d’articuler ces deux dynamiques.

Cette journée régionale a proposé une analyse des montages, postures, outils déjà mobilisés ainsi que ceux à inventer ensemble, pour la réalisation de projet d’habitat participatif impliquant des futurs voisins aux côtés de collectivités ou opérateurs du logement HLM ou coopératif. Trois temps dans cette journée : un retour d’expérience de 7 partenariats déjà en place dans l’ouest, puis un questionnement sur les outils qui permettraient l’émergence de nouveaux projets, et enfin les outils juridiques qui permettraient la durabilité des dynamiques collectives de voisinage. Interviendront outre les groupes et leurs partenaires,

 

Murielle Condolf Ferrec : Elue à la ville de Rennes, Réseau National des collectivités pour l’Habitat Participatif

Pascale Chiron : Elue à la ville de Nantes [sous réserve de confirmation]

Imed Robbana : directeur du Comité Ouvrier du Logement (64)

Anne Chemier : Union Sociale pour l’Habitat

Pierre Yves Jan : Coordinaction nationale des associations pour l’Habitat Participatif

Valérie Morel : Association Habicoop

Thierry Poulichot : Avocat, président du LGOC (Lien des Garanties Objectives dans la Cité)

Pascal Masson : Directeur d’Habitation Familiale